Somphavanh kinésiologie

en savoir plus sur la kinésiologie

LA KINÉSIOLOGIE

La kinésiologie est une méthode d’accompagnement douce qui permet de lutter contre le stress et le mal-être de l’individu qu’il soit enfant, adolescent ou adulte. Favoriser l’état de mieux-être, la créativité, l’épanouissement, faire naître ou renaître la joie de vivre ; tels sont les objectifs de cette discipline.

L’outil fondamental du kinésiologue est le test musculaire. Il consiste à identifier les blocages pour les dissiper jusqu’à atteindre un état d’équilibre. La palette de techniques mises en pratique peut varier d’un praticien à l’autre. Elle associe les méthodes modernes occidentales basées sur les découvertes récentes du corps et du cerveau aux techniques traditionnelles très anciennes, chinoises notamment. Le but ultime : entrer en relation avec vous, retrouver votre essence pour vous amener à l’équilibre énergétique, physique, psychique et émotionnel.

Ce que je vous propose, c’est une aide à la libération ponctuelle de vos blocages mais aussi, un accompagnement dans la prise de conscience de vos émotions, de votre potentiel, de vos ressources.

Nos rencontres et votre travail personnel doivent être au final, pour vous, un véritable tremplin d’évolution.


Pourquoi/pour qui ?

Très simplement pour tous et à tout âge. Cela, dès que le poids des maux devient trop lourd, qu’il vous empêche d’aller de l’avant et donc de vous épanouir.

Peu importent les motivations : douleur, stress, angoisse, baisse de tonus et de moral, choc émotionnel, , les troubles du sommeil et de l’alimentation, etc.

La liste des sujets et questions traités est infinie. Les plus récurrents sont  l’apprentissage et la concentration, la découverte de soi et les relations avec les autres, le maintien de sa santé et de sa forme, la gestion des émotions et l’aspiration à la sérénité, l’optimisation de son potentiel et la recherche de performance.

Nous pouvons ensemble, selon vos besoins et à votre rythme, travailler à l’harmonie de ces trois grands thèmes de vie :

SANTÉ & VIE PRIVÉE

MÉMOIRE & APPRENTISSAGE

SPORT & TRAVAIL

  • Voir et comprendre ses troubles émotionnels pour pouvoir les gérer
  • Surmonter ses peurs pour avancer
  • Retrouver confiance en soi pour s’ouvrir aux autres
  • Apprendre à vivre en harmonie avec son corps, son environnement et son entourage

Objectifs/
forme physique et joie de vivre

 

 

Page précédente
  • Faire en sorte qu’apprendre devienne fluide et ludique
  • Développer ses capacités de concentration et de mémorisation
  • Aborder les examens et les prises de parole avec sérénité
  • Transformer sa crainte de ne pas savoir en savoir.

Objectifs/
autonomie et estime de soi

 

 

Page précédente
  • Trouver et adopter sa ligne d’équilibre
  • Éveiller ses sens et vivre son expérience
  • Prendre conscience de ses ressources pour capitaliser et performer ses acquis
  • Optimiser ses compétences pour aller plus loin, plus vite, plus haut…

Objectifs/
créativité et dépassement de soi

 

 

Page précédente

ACTUALITÉ Suivre Somphavanh sur Facebook

Pour en savoir plus sur mon actualité,
je vous invite à régulièrement vous rendre sur ma page
Facebook et à partager à volonté…

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

07/04/21

Le jour où ma mère est morte, j'ai écrit dans mon journal : "Un très grand malheur s'est produit dans ma vie." J'ai souffert pendant plus d'un an après le décès de ma mère. Mais un jour, tandis que je dormais dans la hutte de mon ermitage sur les hauts plateaux du Vietnam, j'ai rêvé de ma mère. Je me voyais assis en train de lui parler, et c'était merveilleux. Elle avait l'air jeune et elle était très belle avec ses cheveux ondoyants. C'était un réel plaisir d'être assis avec elle et de lui parler comme si elle n'était jamais morte. Quand je me suis réveillé, il était deux heures du matin et j'ai eu la sensation très forte que je n'avais jamais perdu ma mère. L'impression que ma mère était toujours en moi était très claire. J'ai compris alors que l'idée d'avoir perdu ma mère n'était qu'une idée. Il était évident à cet instant que ma mère était toujours vivante en moi.
J'ai ouvert la porte de ma hutte pour aller marcher un peu. Ma hutte était située derrière le temple, à mi-hauteur des collines qui baignaient dans la lumière du matin, couvertes de plants de thé. Éclairé par la lune, je me suis mis à marcher lentement à travers les plantations et j'ai remarqué que ma mère était toujours en moi. Elle était le clair de lune me caressant comme elle l'avait fait souvent, très tendrement, très doucement...
C'était merveilleux ! Chaque fois que mes pieds touchaient la terre, je savais que ma mère était là avec moi. Je savais que ce corps n'était pas uniquement moi mais qu'il était aussi une continuation de ma mère et de mon père, de mes grands-parents et de mes arrière-grands-parents. De tous mes ancêtres. Ces pieds que je voyais comme étant "mes" pieds étaient en fait "nos pieds". Ma mère et moi laissions ainsi l'empreinte de nos pas sur le sol mouillé.
Dès lors, l'idée que j'avais perdu ma mère a cessé d'exister. Il me suffit de regarder la paume de ma main, de sentir la brise sur mon visage ou la terre sous mes pieds pour me souvenir que ma mère est toujours en moi et que je peux la contacter à tout moment.
-Thich Nhat Hanh dans le livre "Il n'y a ni mort ni peur"
- Peinture Claudia Tremblay
plumvillage.org/fr/retreats/info/dans-la-joie-detre-ensemble-retraite-francophone/
... Lire la suiteVoir moins

30/03/21

"De la souffrance vient la sensibilité dont naît l’intelligence..
Tout le monde parle de savoir-vivre, mais personne du savoir-souffrir..
Ce qui importe ce n’est pas le poids qui t'accable, c’est comment tu te courbes pour ne pas casser..
Ce n’est pas le bruit qui t’abasourdit, c’est comment tu écoutes les murmures du monde..
Ce n’est pas la force du vent qui t'emporte, c’est comment tu hisses tes voiles..
Ce n’est pas la hauteur des vagues qui te frappent, c’est comment tu t’y laves..
Ce n’est pas l’absence de lumière qui t'entoure,
c’est comment tu chantes dans le noir..
Ce n’est pas ce que tu perds, c’est comment tu ouvres ton coeur pour la suite..
Ce n’est pas la quantité de larmes que tu verses, c’est comment tu souris en pleurant..
Ce qui importe, ce n’est pas l’intensité du feu que tu traverses..
C’est comment tu danses dans les flammes.."

Stephan Schillinger.
... Lire la suiteVoir moins

26/03/21

Belle réflexion ! ❤️

Pourquoi les chiens vivent moins longtemps que les gens ?

Voici la réponse (selon un enfant de 6 ans) :

En tant que vétérinaire, on m'a appelé pour examiner un chien irlandais de 13 ans appelé Belker.
La famille du chien, Ron, sa femme Lisa et leur fils Shane, étaient très proches de Belker et attendaient un miracle.
J'ai examiné Belker et j'ai découvert qu'il mourait d'un cancer. J'ai dit à la famille que je ne pouvais rien faire pour Belker, et j'ai proposé de faire la procédure d'euthanasie chez elle.
Le lendemain, j'ai ressenti leurs sentiments de plein fouet quand Belker a été entouré par sa famille. Shane semblait si calme, caressant le chien pour la dernière fois, et je me demandais s’il comprenait ce qui se passait. Au bout de quelques minutes, Belker tomba paisiblement en dormant pour ne jamais se réveiller.

L'enfant semblait accepter la transition de Belker sans difficulté. Nous nous sommes assis un moment pour nous demander pourquoi le malheur fait que la vie des chiens est plus courte que celle des êtres humains.
Shane, qui avait écouté attentivement, a dit : " je sais pourquoi ''

Ce qu'il a dit ensuite m'a surpris : je n'ai jamais entendu une explication plus réconfortante que celle-ci. Ce moment a changé ma façon de voir la vie.
Il a dit : " les gens viennent au monde pour apprendre à vivre une belle vie, comme aimer les autres tout le temps et être quelqu'un de bien, hein ? ''

" Et bien, comme les chiens sont déjà nés en sachant comment faire tout ça, ils n'ont pas à rester aussi longtemps que nous. ''

La morale de l'histoire est :

Si un chien était ton professeur, il t’apprendrait des choses comme :

* Quand vos proches arrivent à la maison, il faut toujours aller dire bonjour ;

* Ne laissez jamais passer une occasion d'aller se promener ;

* Faites l'expérience de l'air frais et du vent ;

* Courez, sautez et jouez tous les jours ;

* Améliorez votre attention et laissez les gens vous toucher ;

* Évitez de " mordre " lorsque seul un " grognement " serait suffisant ;

* Dans les jours chauds, allongez-vous sur l'herbe.

Et N'oubliez jamais : " quand quelqu'un aura eu une mauvaise journée, restez silencieux, asseyez-vous près de lui et doucement faites-lui sentir que vous êtes là...

C'est le secret du bonheur que les chiens nous apprennent tous les jours. ❤
... Lire la suiteVoir moins

24/03/21

S'il y a de la musique dans ton âme, elle s'écoutera dans tout l'Univers.

Lao Tseu
... Lire la suiteVoir moins

20/03/21

«Il doit bien exister au monde quelque chose, un lieu qui ne soit pas un rapport de force avec autrui ou avec soi-même. La tendresse peut-être.»
Gérard Philipe
... Lire la suiteVoir moins

Commenter sur Facebook

Félicitations, vous avez été sélectionné comme gagnant de mon événement et vous avez droit à un prix de 1000 € de mon sponsor. Veuillez visiter mon profil. Vous gagnez!

Load more

CONTACT & RENDEZ-VOUS

Les tarifs

Séance (durée de 50 min à 1h30) :
70 € adultes / 60 € moins de 18 ans / 50 € jusqu’à 10 ans
Consultations (sur rendez-vous) :
lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9 à 12 heures / de 14 à 17 heures
mercredi de 9 à 12 heures

Me contacter

Vous pouvez me contacter via le formulaire ci-dessous
ou par mail à kinesiologie at somphavanh dot fr
Je vous répondrai dans les plus brefs délais :

    Préférence (rendez-vous)
    SOMPHAVANH LEGER
    Kinésiologue certifiée
    Formée à l’EKMA (École de Kinésiologie et Méthodes Associées)

    9 rue du lavoir 39290 Peintre
    Tél.: 07.81.23.42.33